Immersion in the heart of our workshops

L'origine du caramel au beurre salé...

Le beurre salé est une spécificité bretonne qui remonte à plusieurs siècles. Il faut en effet remonter au XIVe siècle, une période clé où l’on a tout d’abord découvert les vertus du sel, notamment en ce qui concerne la conservation des aliments.

En 1343, le roi Philippe VI généralisait la gabelle sur le sel partout en France. Ainsi le sel était devenu une denrée de luxe que seules les familles aisées pouvaient s'offrir. 
Mais les pays francs, dont faisait partie la Bretagne, étaient exemptés de cette taxe royale sur le sel. Ainsi les bretons ont pu continuer à consommer et utiliser le sel bon marché et à l’incorporer dans le beurre. 
Lorsque la Bretagne fut rattachée au royaume de France, elle exigea que ses privilèges restent inchangés. La production de beurre salé s’y développa et les cuisinières prirent très vite l’habitude de le cuisiner.
En 1977, un chocolatier de Quiberon imagine faire un caramel au beurre salé, ce qui lui parait relever de l'évidence en Bretagne. Le bonbon au caramel au beurre salé connaît immédiatement un réel succès.

En 1980, le Caramel au Beurre Salé est élu meilleur bonbon de France. Aujourd’hui, le caramel au beurre salé reste la star bretonne par excellence. Il se déguste sous toutes formes : onctueux, coulis, pâte à tartiner, confiserie… et BRIEUC en a fait sa spécialité !